Option Latin

Les cours de latin sont accessibles aux élèves à l’entrée en Seconde. Ils peuvent être choisis soit à titre d’option (3h), soit à titre d’enseignement d’exploration (3h au lieu de 1h30).

SI VOUS SOUHAITEZ SUIVRE CE COURS, INDIQUEZ-LE IMMEDIATEMENT LORS DE VOTRE INSCRIPTION ! C’est très important, pour que votre emploi du temps soit compatible avec le latin !

Et d’abord : Pourquoi faire du latin ? … pour plein de raisons !

Pour la culture :

Faire du latin, c’est étudier une langue, des textes, des auteurs, mais aussi une histoire, celle de l’Antiquité romaine qui s’est étendue sur plus d’un millénaire. Cette connaissance de l’Antiquité est doublement importante : en elle-même (la civilisation romaine est fascinante et fort différente de la nôtre) mais aussi parce qu’elle a été partagée par la majeure partie des auteurs et des hommes de culture en Europe pendant des siècles, depuis la Renaissance. Il s’agit d’un horizon culturel indispensable pour comprendre les auteurs français et européens. Leurs idées, que cela concerne l’art, la politique, la philosophie, se sont construites dans une confrontation permanente, souvent critique, avec le modèle de l’Antiquité grecque et romaine.

Concrètement, au lycée, en plus d’enrichir la culture générale des élèves, les cours de latin sont une aide et un complément pour les cours de français, d’histoire, de philosophie.

Pour la maîtrise linguistique :

Etudier le latin est une manière de progresser dans la compréhension du fonctionnement de la langue, du français comme des autres langues européennes. Le latin permet de maîtriser de manière plus théorique le fonctionnement du langage. On apprend plus vite une langue quand on comprend la logique de ce que c’est qu’une langue. C’est une « gymnastique intellectuelle » qui est importante pour bien réfléchir, dans tous les domaines : les mathématiques, par exemple, sont un langage. L’informatique, bien sûr, est un langage. Il y a longtemps que les mathématiciens ont fait valoir qu’être fort en grammaire, avoir du recul sur le fonctionnement de sa propre langue, était un atout important pour aller loin en mathématiques.

Pour le Bac et les études supérieures :

Le latin peut être choisi au bac :

  1. en option facultative (épreuve orale sur des textes préparés en cours, coefficient 3, seuls comptent les points au-dessus de la moyenne qui sont multipliés par 3 et rajoutés au total des points du candidat : le latin ne peut que faire monter la moyenne du candidat, jamais la faire baisser).
  2. pour les L, en option de spécialité (à l’écrit, épreuve de 4h sur œuvre au programme, avec une partie de grammaire, une partie de commentaire, une partie de version, coefficient 4).

Le latin, avec un travail régulier, permet fréquemment de gagner beaucoup de points, ce qui peut être décisif pour rattraper une autre matière ou accéder à une mention.

Le latin et le grec sont des options reconnues comme exigeantes, demandant curiosité intellectuelle, agilité, et rigueur : ce sont des matières qui valorisent les dossiers des élèves se présentant dans des écoles ou des classes préparatoires supérieures après le Bac.

Peut-on commencer le latin au lycée ?

Il est tout à fait possible de commencer le latin en Seconde, même si l’on n’en a jamais fait, et il ne faut en aucun cas avoir peur de ne pas avoir le niveau à l’entrée en Seconde. Les professeurs sont habitués à recevoir des élèves venant de différents établissements, qui n’ont pas fait la même chose au collège, ainsi que des grands débutants. Tout est repris depuis le début, même si le rythme est plus rapide qu’au collège. Les effectifs du cours sont suffisamment réduits pour que le professeur puisse s’adapter aux difficultés de chacun et faire progresser le groupe rapidement.

Le programme de Seconde :

En Seconde, le programme de latin comporte trois grandes parties :

  1. La première porte sur ce que signifiait concrètement être un Romain : être un homme libre, une femme, un esclave, un affranchi à Rome.
  2. La seconde porte sur l’espace méditerranéen : on étudiera les étapes de la constitution de l’empire romain, ou encore les grandes figures de reines de pays méditerranéens qui ont voisiné avec les Romains et sont entrées dans leur Histoire.
  3. La troisième porte sur l’étude de figures héroïques pour les Romains, qu’il s’agisse de héros mythologiques, ou de légendes historiques (des « grands hommes » qui ont été « héroïsés » et sont entrés dans la légende de Rome).

Ces trois aspects du programme rencontrent sur certains points le programme d’histoire et de français de seconde, et les élèves pourront en tirer profit dans les autres matières.

Peut-on arrêter le latin en passant en Première, si on le souhaite ?

Bien sûr, chaque année, les élèves peuvent choisir de conserver ou non cette option. Elle reste facultative et les élèves qui suivent ce cours doivent être volontaires. En revanche, il n’est pas question d’arrêter le latin dans le courant de l’année : si vous suivez ce cours, ce doit être un choix ferme pour l’année en cours.

Est-ce que les cours se passent bien ? C’est beaucoup de travail ?

Les cours se passent très bien ! Nos élèves de Terminale sont contents d’avoir continué, estiment avoir enrichi leur culture, et obtiennent d’excellents résultats au baccalauréat. Ils ont dû travailler pour cela, le latin est un cours comme les autres, qui demande un travail régulier et sérieux. Mais la charge de travail est limitée, loin d’être insurmontable, et le professeur peut s’adapter en fonction des autres cours.

Par ailleurs, les cours de latin rassemblent un nombre d’élèves limité, une dizaine ou une quinzaine, ce qui permet une bonne ambiance de travail, sereine et détendue.

Pour toute question, vous pouvez contacter :

Mme Wach (lettres.wach@gmail.com)

Mme Mazzamurro (pauline.mazzamurro@orange.fr)

Mme Azerad