Arts - histoire des arts

L'histoire des arts au lycée, qu'est-ce que c'est ?

  • Les élèves ont pu en avoir un aperçu au collège dans plusieurs de leurs matières, mais au lycée, c'est une matière à part entière, avec un programme, enseignée deux heures par semaine.
  • Elle apprend à observer, en les comparant et en les replaçant dans l'histoire, des œuvres de tous les pays, de tous les arts (plastiques, architecture, design, musique, cinéma...), donc à enrichir sa culture générale.
  • Elle aide à mieux comprendre les images de notre quotidien, qui contiennent très souvent des références à de grandes œuvres d'art (par exemple une célèbre marque de yaourts d'après un tableau de Vermeer...).

Pourquoi suivre l'enseignement en histoire des arts ?

  • Pour cultiver ses goûts : continuer à enrichir son goût pour des matières artistiques qui disparaissent souvent après le collège, des élèves qui s'intéressent a? l’histoire des arts et qui voudraient pouvoir enrichir leurs connaissances dans cette matie?re, qui n’a pas toujours eu le temps d’e?tre aborde?e en classe.
  • Pour préparer ses études supérieures : quand on a un projet d'études ayant une composante artistique : écoles d'architecture, écoles d'art et d'audiovisuel, licence (d'histoire de l'art, de musique, de cinéma... ou demandant une culture générale et artistique : concours d’accès aux grandes écoles (scientifiques, littéraires, commerciales, instituts d’études politiques) et le diplôme du BTS.
  • Dans l’optique du bac : pour préparer à partir de la première l’épreuve facultative « histoire des arts » en Terminale ; c’est une option qui permet d’obtenir des points supplémentaires pour l’obtention du baccalauréat, et qui est utile en particulier pour de?crocher une mention.
  • En seconde, les élèves se familiarisent avec l'histoire des arts dans un enseignement d'exploration, et ils peuvent poursuivre en suivant l'option à partir de la première.

Que fait-on en histoire des arts ?

  • On apprend à observer des œuvres, on exerce son esprit critique, sa créativité, son autonomie, en travaillant sur des supports informatiques et audiovisuels, ou encore mieux, en allant voir les œuvres en vrai : les sorties font partie intégrante de l'enseignement (et les élèves peuvent apprendre à les organiser).
  • On découvre des métiers liés à l'art (architecture, conservation de musée, plasticien/ne, archiviste, photographe, designer, métiers de l'audiovisuel, médiation...), par des rencontres avec les acteurs de l'art, ou en participant à des expositions.
  • On prend l'habitude de fréquenter des lieux culturels comme : les musées (par exemple la Cité de l'architecture),  les espaces publics, l'architecture parisienne à ciel ouvert (par exemple le quartier Clichy-Batignolles ou le Paris médiéval et classique), ou encore des partenaires du lycée Gustave Monod comme le Centre des arts d'Enghien, les services culturels de Saint-Gratien.

Pour avoir une idée plus précise des contenus, on peut visiter le blog « histoire des arts à Gustave Monod »

Renseignements complémentaires auprès de Madame Vadelorge : vadelorgeprof@gmail.com